Projets régionaux et nationaux

E-Confiance : Des interfaces pour la lecture, la protection et le partage des données personnelles

2018-2021

Région Occitanie et Feder : Projet Région Recherche & Société

Site

Le projet s’intéresse aux dispositifs à concevoir pour améliorer les échanges de données entre utilisateurs en leur offrant la possibilité d’évaluer le niveau de confiance (sécurité, fiabilité, réputation) qu’ils peuvent attribuer à leurs interlocuteurs.

Porteur  (à ce jour) : LHUMAIN

Autres partenaires  : Entreprise informatique, Pikcio (ex-MatchUpBox), laboratoire de recherche EPSYLON

Participants internes à l'Unité: Stéphanie Mailles-Viard Metz, José Samaniego & Chrysta Pélissier

HUMANCONNECT

2015-2020

Site

Projet financé par l'IUT de Montpellier

Le projet mené au sein de l’IUT de Montpellier s’intéresse aux comportements des utilisateurs face à l’utilisation d’outils numériques. Il a pour objectif d’analyser des données issues de l’interaction entre l’utilisateur avec différents outils pour améliorer leur conception et identifier les apports réels de ces outils en contexte d’usage.

Participants internes à l'Unité :  Stéphanie Mailles-Viard Metz, Pierre Bellet, José Samaniego, Nihal Ouherrou, Nicolas de Khovrine, Melissa Pirard, Damien Delonca (stagiaire).

Le centre 15 à l'ère du numérique

2018-2022

Projet financé par la  Région Occitanie et Université de Montpellier 3

A partir d'appels de centres d'urgence 15, le projet analyse les pertubations interactionnelles provoqués par des moyens technologiques (localisation, identification, diagnostic) ; cette étude permettra de mieux comprendre les échanges demandeurs d'aide /agents de santé. La recherche accompagnera le développement des outils technologiques des plateformes d'aide.

Membres internes à l'unité : Bruno Bonu (porteur), Chantal Charnet, Louise Robert

Im-CASDI : Interaction et Médecine : les Catégories dans la Sous-Détection des Infarctus

2020-2021

Projet porté par la MSHSUD (Maison des Sciences de l'Homme SUD) de Montpellier (responsable scientifique, Bruno Bonu LHUMAIN) en collaboration avec la MSH Saclay, le SAMU  de Paris, ParisTech, l'

UMR 5191 ICAR (Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations) CNRS - ENS de Lyon- Université Lyon 2 ainsi que le CI2DT2 - Centro de investigación, innovación  de l'Université de Caldas (Manizales, Colombie)

Projet financé par le RnMSH (Réseau national des Maisons de Sciences de l'Homme)

Ce projet analyse la sous-détection des cas d'infarctus du myocarde ou Syndrome Coronarien Aigu (SCA).  L'objectif est alors d'analyser la production de parole en situation, pour comprendre comment des troubles et des malentendus, et/ou des décalages interprétatifs émergent de manière dynamique, endogène, dans les appels d’urgence. Les manifestations interactionnelles de la douleur thoracique seront mise en relation avec les catégories des victimes d’infarctus non détectées (appartenance sexuelle, provenance géographique, classe d’âge, etc.).

Membres internes à l'unité : Bruno Bonu (coordination scientifique), Louise Robert.