Enjeux éthiques et transformations des pratiques enseignantes

vendredi 17  décembre 2021

En présentiel Saint Charles 2 : salle 002-Kouros - vendredi 17 décembre 2021 de 10H à 12H et à distance via le lien (Université Paul-Valéry Montpellier 3, Rue professeur H. Serre, Tram 1 Albert 1er)

A distance:  réunion Zoom https://umontpellier-fr.zoom.us/j/97514808329

Camille ROELENS (Docteur en sciences de l’éducation et de la formation, CIRE-UNIL) et Chrysta PELISSIER (MCF – HDR, LHUMAIN – UM3).

Cette communication propose d’explorer les relations disciplinaires produites entre des recherches en Philosophie de l’éducation et en Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) sur les formations numériques en direction de nouvelles approches émergentes en Sciences de l’Éducation.

Thématique

En premier lieu, il convient de présenter différentes notions du point de vue épistémologique avec des termes circulants comme éthique, valeur, norme, morale, règle.

Plus particulièrement, nous partirons de l’introduction d’une édition des textes essentiels des SIC, intitulé « Naissance d’une interdiscipline ? » (Bougnoux, 1993) afin de montrer que cette discipline - comme les sciences de l’éducation et de la formation dans un autre registre, nous donne de quoi penser les enjeux éthiques des sociétés démocratiques du XXIème siècle en ce qu’elles ont de problématiques. L’idée est de montrer que si l’on cherche à se doter de boussoles et de cartes pour s’orienter dans un monde problématique (Fabre, 2011), une réflexion fondamentale sur la communication (Wolton, 2009/2021) et sur les caractéristiques d’un monde numérique (Albero, Simonian et Eneau, 2019) est nécessaire.

Dans un second temps, nous présenterons comment ces notions apparaissent et prennent forme dans le nouveau paradigme de l’approche par compétences en éducation (Boutin, 2004). Ainsi, après avoir présenté la notion de compétences et quelques différences entre l’approche traditionnelle par objectifs et l’approche par compétences, nous catégoriserons les productions d’étudiants aujourd’hui engagés dans cette nouvelle approche pédagogique.

Ce travail de recherche, encore émergeant, laisse présager le traitement de problématiques de recherche non explorées sur lesquelles nous souhaitons ouvrir la discussion :

  1. l’échange possible entre disciplines : ce travail nous donne l’occasion de prôner (et d’illustrer) les vertus du dialogue entre les différentes « sciences de », et d’inclure une part autoréflexive ;
  2. l’adaptation aux disciplines de méthodologies d’approche de terrains : il s’agit de trouver des indicateurs révélateurs d’une démarche humaine (variants et invariants possibles) ;
  3. la prise en compte des retombées sur le champ d’origine des chercheurs engagés dans de telles investigations : la question de la plus-value de ces travaux se posent en matière de reconnaissance disciplinaire ;
  4. la structuration de nouveaux modes de formation tenant compte de ces enjeux éthiques.

Bibliographie de référence

Albero, B., Simonian, S., & Eneau, J. (2019). Des humains & des machines : Hommage aux travaux d'une exploratrice. Dijon : Editions Raison et Passions.

Boutin, G. (2004). L'approche par compétences en éducation : un amalgame paradigmatique. Connexions, no<(sup>81), pp 25-41. https://doi.org/10.3917/cnx.081.0025

Bougnoux, D. (1993). Naissance d'une interdiscipline ? Dans D. Bougnoux, Sciences de l'Information et de la Communication - Textes essentiels (pp. 9-20). Paris : Larousse.

Fabre, M. (2011). Éduquer pour un monde problématique. La carte et la boussole. Paris : Presses Universitaires de France.

Dernière mise à jour : 10/12/2021