Présentation générale du séminaire

Le séminaire inaugural de la nouvelle Unité de Recherche est consacré à la présentation de projets développés au sein de LHUMAIN, sur le langage dans des environnements complexes. Ce dernier représente une partie fondamentale des technologies (humaines et matérielles) des praxis analysées. Les corpus recueillis dans ces cadres sont originaux, souvent sensibles et inédits ou traités de manière nouvelle. Ces enquêtes lient à la fois des perspectives théoriques, analytiques et pratiques. De ce fait, ces projets se développent dans des réseaux interdisciplinaires, interprofessionnels et internationaux.

Les recherches visent à dessiner les contours des Humanités Numériques qualitatives et expérientielles qui caractérisent les recherches développées dans LHUMAIN. Elles se différencient radicalement d’autres acceptions du domaine des Humanités Numériques. La spécificité des projets des membres de l’Unité de Recherche conduit à explorer de nouvelles modalités de présentation, de discussion et de diffusion du travail scientifique. Les formes de participation et d’animation deviennent polyphoniques, multimédiales, distancielles, éventuellement hybrides, selon les différentes orientations thématiques et les réseaux scientifiques. L’établissement de nouvelles relations devient nécessaire non seulement entre les différentes disciplines et les formes de média internes aux Humanités, mais aussi entre les arts, les sciences et les technologies.

Les orientations des recherches dans de nombreux domaines des Sciences du Langage pourront alors s’enrichir de ces ouvertures et des résultats scientifiques des projets.

Modalités pratiques

Les séances verront la participation conjointe d’invités externes et de membres de l’UR. Ils pourront porter sur un ou plusieurs des grands domaines suivants (non exclusifs).
1) La présentation de projets avec des résultats partiels, intermédiaires ou stabilisés. Des conférences pourront être dispensées sur des recherches en cours, au moyen d’un bilan d'étape, ou de la projection d’une nouvelle phase du projet.
2) Les méthodologies présentées peuvent impliquer la trajectoire de traitement de données, du recueil à l'archivage, la typologie de corpus spécifiques (sensibles, originaux etc.), ou encore anciens, traités de manière nouvelle.
3) Les interventions pourront partir d'un ou plusieurs projets en cours pour montrer les conceptions des Humanités Numériques qui se dégagent de nouvelles configurations des relations disciplinaires, des pratiques de recherches et des résultats analytiques des projets conduits dans l’UR LHUMAIN.

Les séances seront enregistrées et mises à disposition sur le site de LHUMAIN.